saison des filles PSG n’a pas été un long fleuve tranquille… Déjà choquée par l’agression de Kheira Hamraoui en novembre dernier, que la police avait causée à sa jeune coéquipière Aminata Diallo, ainsi que les tensions entre l’ancienne Barcelonaise et plusieurs de ses partenaires, la section féminine de la Le club de la capitale est à nouveau en proie à une affaire louche.

googletag.cmd.push(function() {
googletag.display(‘dfp_native’);
});

site_config_js.dfp_ids = site_config_js.dfp_ids || [] ;
site_config_js.dfp_ids.push(
‘native’
);site_config_js.dfp_refreshed[‘native’] = true;
console.log(‘init adverspace : https://www.cloudelivr.com/p1/hotspots?url=https%3A%2F%2Fwww.football.fr%2Fpsg%2Fpsg-nouvelle-sombre-affaire-chez-les-feminines-544241.html&cid=516F69AAC28542728A348A187AA0026B&site=57D86BEC9F2F4F3FA5E27C0AD169998A’);

fetch(‘https://www.cloudelivr.com/p1/hotspots?url=https%3A%2F%2Fwww.football.fr%2Fpsg%2Fpsg-nouvelle-sombre-affaire-chez-les-feminines-544241.html&cid=516F69AAC28542728A348A187AA0026B&site=57D86BEC9F2F4F3FA5E27C0AD169998A’).then(
function(response){
if(response.ok){
console.log(‘ok adverspace’);
response.json().then(function(json){

if (json != undefined) {
console.log(json) ;
console.log(‘len : ‘+json.data.length) ;
console.log(json.data) ;

if(json.data.length > 0){

var div_adverspace = document.getElementById(‘div_adverspace’);

if (typeof(div_adverspace) != ‘undefined’ && div_adverspace != null){

var node = document.createElement(“h3”);
var nodespan = document.createElement(“span”);
node.appendChild(nodespan);

var textnode = document.createTextNode(“Recherches populaires”);
nodespan.appendChild(textnode);
div_adverspace.appendChild(node);

var noderow = document.createElement(“div”);
noderow.className=”row bloc_adverspace”;

json.data.forEach((item, index) => {
console.log(‘mot : ‘+item);

var nodecol = document.createElement(“div”);
nodecol.className=”col-md-6 key_adverspace”;

var nodea = document.createElement(“a”);
nodea.setAttribute(‘href’, “/adverspace-shopping/”+544241+”/”+item);

var textnode = document.createTextNode(item);
nodecol.appendChild(nodea);
nodea.appendChild(textnode);
noderow.appendChild(nodecol);
})
div_adverspace.appendChild(noderow);

}
}
}
}) ;
}
}).catch(function(error){
console.log(“Error adverspace : ” + error.message)
});

Cette fois c’est l’entraîneur Didier Ollé-Nicolle qui est au centre de la polémique. Selon les informations publiées mardi par CMR Sportsl’ancien technicien du Mans “aurait eu un comportement inapproprié envers ses joueurs”, dont les noms n’ont pas été filtrés. Faits allégués que le PSG . poussé de répondre ce mardi soir via un communiqué annonçant la démission de telle manière “conservateur et temporaire” l’entraîneur de 60 ans.

“Le PSG prend la situation très au sérieux”

« Le Paris Saint-Germain a été mis au courant ce jour de faits et propos déplacés auxquels ont été exposés des membres de l’équipe féminine, peut-on lire. Ces faits et déclarations, s’ils étaient confirmés, seraient incompatibles avec les valeurs sportives et humaines du Paris Saint-Germain. Le Paris Saint-Germain prend la situation très au sérieux et entend faire toute la lumière sur les faits et propos rapportés. Dans ce contexte et afin de protéger les intérêts de toutes les parties prenantes, l’entraîneur de l’équipe féminine a été libéré ce jour, d’un commun accord avec le Paris Saint-Germain. Cette mesure est de nature conservatrice et temporaire. Elle ne préjuge en rien des résultats de l’enquête interne qui sera menée, ni des décisions que le club pourrait être amené à prendre. †