Cette semaine également, le gardien italien, à l’agence France Presse, s’est ému du chiffre d’affaires exploité cette saison dans la cage parisienne : « Je pense que ça ne se passera probablement pas comme ça (saison prochaine, ndlr), car je pense que le club va faire des choix. J’ai une très bonne relation avec Keylor, on est deux bons gars, on comprend la situation, mais c’était difficile, et pour lui aussi.

googletag.cmd.push(function() {
googletag.display(‘dfp_native’);
});

site_config_js.dfp_ids = site_config_js.dfp_ids || [] ;
site_config_js.dfp_ids.push(
‘native’
);site_config_js.dfp_refreshed[‘native’] = true;

console.log(‘init adverspace : https://www.cloudelivr.com/p1/hotspots?url=https%3A%2F%2Fwww.football.fr%2Fligue-1%2Fpsg-navas-pousse-vers-la-sortie-541222.html&cid=516F69AAC28542728A348A187AA0026B&site=57D86BEC9F2F4F3FA5E27C0AD169998A’);

fetch(‘https://www.cloudelivr.com/p1/hotspots?url=https%3A%2F%2Fwww.football.fr%2Fligue-1%2Fpsg-navas-pousse-vers-la-sortie-541222.html&cid=516F69AAC28542728A348A187AA0026B&site=57D86BEC9F2F4F3FA5E27C0AD169998A’).then(
function(response){
if(response.ok){
console.log(‘ok adverspace’);
response.json().then(function(json){

if (json != undefined) {
console.log(json) ;
console.log(‘len : ‘+json.data.length) ;
console.log(json.data) ;

if(json.data.length > 0){

var div_adverspace = document.getElementById(‘div_adverspace’);

if (typeof(div_adverspace) != ‘undefined’ && div_adverspace != null){

var node = document.createElement(“h3”);
var nodespan = document.createElement(“span”);
node.appendChild(nodespan);

var textnode = document.createTextNode(“Recherches populaires”);
nodespan.appendChild(textnode);
div_adverspace.appendChild(node);

var noderow = document.createElement(“div”);
noderow.className=”row bloc_adverspace”;

json.data.forEach((item, index) => {
console.log(‘mot : ‘+item);

var nodecol = document.createElement(“div”);
nodecol.className=”col-md-6 key_adverspace”;

var nodea = document.createElement(“a”);
nodea.setAttribute(‘href’, “/adverspace-shopping/”+541222+”/”+item);

var textnode = document.createTextNode(item);
nodecol.appendChild(nodea);
nodea.appendChild(textnode);
noderow.appendChild(nodecol);
})
div_adverspace.appendChild(noderow);

}
}
}
}) ;
}
}).catch(function(error){
console.log(“Error adverspace : ” + error.message)
});

Conscient de la situation, et de l’impact sportif que cette indécision aurait pu avoir, le club de la capitale a fait son choix, rapporte vendredi L’Equipe : ” La direction parisienne a décidé de faire de Donnarumma son numéro 1 en 2022-2023 et de procéder à un grand ménage au sein de ses gardiens. Idéalement, elle aimerait voir partir Keylor Navas, Sergio Rico, Marcin Bulka et Alphonse Areola lors du mercato estival.

Entre le champion d’Europe de 23 ans et le Costaricien de 35 ans, l’équilibre n’était pas forcément égal, malgré le palmarès du vétéran d’Amérique centrale. Reste à trouver une issue pour un Navas d’une valeur de 10 millions d’euros deux ans après la fin de son bail parisien. En soi pas de frein, contrairement à ses émoluments, de l’ordre de grandeur d’un million d’euros par mois.

A lire aussi :Donnarumma évoque son avenir à ParisTirade de Navas