En effet, c’est le président personnel du Sénégal, Macky Sall, qui monte sur le podium pour défendre le milieu de terrain des Lions de la Teranga, sacré champion d’Afrique en début d’année. Ceci en utilisant l’argument religieux : ” Je soutiens Idrissa Gana Gueye. Ses convictions religieuses doivent être respectées.

googletag.cmd.push(function() {
googletag.display(‘dfp_native’);
});
site_config_js.dfp_ids.push(‘native’);

Ajoutait une nouvelle dimension à cette affaire très gênante pour un PSG qui avait communiqué ainsi la veille. † Idrissa Gueye n’était pas dans le groupe pour des raisons personnelles et individuelles. Le Paris Saint-Germain a toujours eu à cœur de lutter contre toutes les formes de discrimination et l’a encore fait samedi. Le club de la capitale promet également un entretien avec le joueur pour faire toute la lumière sur cette histoire.