Les Bleues ne sont pas entrées dans les détails face à l’Italie dimanche. Pour leur premier match du Championnat d’Europe, les filles de Corinne Diacre ont en effet écrasé l’Italie (5-1). Une victoire d’autant plus impressionnante que l’équipe de France menait déjà 5-0 à la mi-temps, aidée par le triplé de Grace Garoyo.

googletag.cmd.push(function() {
googletag.display(‘dfp_native’);
});

site_config_js.dfp_ids = site_config_js.dfp_ids || [] ;
site_config_js.dfp_ids.push(
‘native’
);site_config_js.dfp_refreshed[‘native’] = true;
console.log(‘init adverspace : https://www.cloudelivr.com/p1/hotspots?url=https%3A%2F%2Fwww.football.fr%2Fequipe-de-france%2Fdes-bleues-records-553908.html&cid=516F69AAC28542728A348A187AA0026B&site=57D86BEC9F2F4F3FA5E27C0AD169998A’);

fetch(‘https://www.cloudelivr.com/p1/hotspots?url=https%3A%2F%2Fwww.football.fr%2Fequipe-de-france%2Fdes-bleues-records-553908.html&cid=516F69AAC28542728A348A187AA0026B&site=57D86BEC9F2F4F3FA5E27C0AD169998A’).then(
function(response){
if(response.ok){
console.log(‘ok adverspace’);
response.json().then(function(json){

if (json != undefined) {
console.log(json) ;
console.log(‘len : ‘+json.data.length) ;
console.log(json.data) ;

if(json.data.length > 0){

var div_adverspace = document.getElementById(‘div_adverspace’);

if (typeof(div_adverspace) != ‘undefined’ && div_adverspace != null){

var node = document.createElement(“h3”);
var nodespan = document.createElement(“span”);
node.appendChild(nodespan);

var textnode = document.createTextNode(“Recherches populaires”);
nodespan.appendChild(textnode);
div_adverspace.appendChild(node);

var noderow = document.createElement(“div”);
noderow.className=”row bloc_adverspace”;

json.data.forEach((item, index) => {
console.log(‘mot : ‘+item);

var nodecol = document.createElement(“div”);
nodecol.className=”col-md-6 key_adverspace”;

var nodea = document.createElement(“a”);
nodea.setAttribute(‘href’, “/adverspace-shopping/”+553908+”/”+item);

var textnode = document.createTextNode(item);
nodecol.appendChild(nodea);
nodea.appendChild(textnode);
noderow.appendChild(nodecol);
})
div_adverspace.appendChild(noderow);

}
}
}
}) ;
}
}).catch(function(error){
console.log(“Error adverspace : ” + error.message)
});

Ce succès est tout simplement historique. C’est en effet le plus grand succès des Bleues dans un Euro et cette victoire est aussi la 11e rang en compétition, ce qui est un record dans l’histoire de l’équipe de France. En fait, la France est devenue la première équipe de l’histoire à avoir une avance de cinq buts à la mi-temps lors d’un match de championnat d’Europe.

C’est une nuit de rêve

Grace Garoyo, auteure de son premier triplé de sa carrière, a à son tour rejoint Angélique Roujas dans les annales des Bleues. L’ancien joueur de La Roche-sur-Yon était jusqu’alors le seul international tricolore à inscrire un triplé au Championnat d’Europe. Un exploit de 25 ans lorsque la France dominait la Russie (3-1) le 2 juillet 1997.

L’héroïne du concours n’a pas caché son plaisir à la fin de la rencontre. « Nous ne retenons que le positif. On a essayé de mettre notre jeu en place, on a bien commencé le match et on a essayé de se créer des occasions. Et surtout, nous avons été efficaces, a-t-elle confié au micro de TF1. C’est une nuit de rêve, c’est sûr, d’autant plus que j’ai été un peu blessé au début de la prépa, mais je reviendrai quand j’y serai. Aujourd’hui, j’ai pu saisir des opportunités et les mettre au fond. C’est bien d’être décisif, de marquer, mais surtout de s’amuser avec les coéquipiers.

A lire aussi :Les Bleues ont commencé fort !Le film du jeu