Sans effet d’annonce, sans scoop retentissant, Romain Molina le dit depuis maintenant deux ans À de Frank McCourt est à vendre. Il ne s’agit pas ici de sensationnalisme alimenté par le fantasme saoudien, mais d’un écho toujours plus fort et plus clair. † J’attends bien sûr un communiqué de presse de l’Olympique de Marseille dans lequel Frank McCourt réaffirme son engagement. C’est le jeu de la communication et ils sont plus forts que moi. Alors je les laisse parler. Tout ce que je sais, c’est que ça parle (à vendre, ndlr), qu’il est connu dans le monde du football ‘, souffle l’intéressé dans une vidéo publiée sur Youtube jeudi.

googletag.cmd.push(function() {
googletag.display(‘dfp_native’);
});

site_config_js.dfp_ids = site_config_js.dfp_ids || [] ;
site_config_js.dfp_ids.push(
‘native’
);site_config_js.dfp_refreshed[‘native’] = true;
console.log(‘init adverspace : https://www.cloudelivr.com/p1/hotspots?url=https%3A%2F%2Fwww.football.fr%2Fligue-1%2Flom-en-vente-oui-mais-546233.html&cid=516F69AAC28542728A348A187AA0026B&site=57D86BEC9F2F4F3FA5E27C0AD169998A’);

fetch(‘https://www.cloudelivr.com/p1/hotspots?url=https%3A%2F%2Fwww.football.fr%2Fligue-1%2Flom-en-vente-oui-mais-546233.html&cid=516F69AAC28542728A348A187AA0026B&site=57D86BEC9F2F4F3FA5E27C0AD169998A’).then(
function(response){
if(response.ok){
console.log(‘ok adverspace’);
response.json().then(function(json){

if (json != undefined) {
console.log(json) ;
console.log(‘len : ‘+json.data.length) ;
console.log(json.data) ;

if(json.data.length > 0){

var div_adverspace = document.getElementById(‘div_adverspace’);

if (typeof(div_adverspace) != ‘undefined’ && div_adverspace != null){

var node = document.createElement(“h3”);
var nodespan = document.createElement(“span”);
node.appendChild(nodespan);

var textnode = document.createTextNode(“Recherches populaires”);
nodespan.appendChild(textnode);
div_adverspace.appendChild(node);

var noderow = document.createElement(“div”);
noderow.className=”row bloc_adverspace”;

json.data.forEach((item, index) => {
console.log(‘mot : ‘+item);

var nodecol = document.createElement(“div”);
nodecol.className=”col-md-6 key_adverspace”;

var nodea = document.createElement(“a”);
nodea.setAttribute(‘href’, “/adverspace-shopping/”+546233+”/”+item);

var textnode = document.createTextNode(item);
nodecol.appendChild(nodea);
nodea.appendChild(textnode);
noderow.appendChild(nodecol);
})
div_adverspace.appendChild(noderow);

}
}
}
}) ;
}
}).catch(function(error){
console.log(“Error adverspace : ” + error.message)
});

Oui, l’OM est en pourparlers pour une vente ! Contrairement à la rhétorique officielle, McCourt et ses équipes parlent à différents groupes depuis des mois », souligne « l’initié », auteur de plusieurs sondages sur le milieu du football notamment et auprès d’un réseau basé aux États-Unis. Parfois il y a des prises de contrôle, des gens qui n’arrêtent pas de parler, qui utilisent la presse, souvent quand on n’a pas assez d’argent et qu’on veut faire pression sur la population. cartes en mains. Souvent, c’est quand vous n’avez pas d’argent. Une bonne compagnie est une compagnie discrète. Quand McCourt a racheté l’OM, ​​personne ne le savait. Il ne fuit pas. Plus ça bavarde, pire ça pue. Pensez à Ajroudi. Le nom d’Al-Waleed Bin Talal. Je t’ai dit d’arrêter.

Le serpent de mer saoudien

Dans des propos ainsi retranscrits par Le Phocéen, Romain Molina poursuit : « Que se passe-t-il depuis deux ans maintenant ? McCourt a étudié le marché. Bien sûr, il ne le dira pas en public. D’autant plus qu’il se passe aux USA car son premier souhait est de vendre à un groupe américain. Il y a eu des négociations qui ont finalement échoué parce que ce groupe a repris une autre franchise dont je n’ai pas le nom. Il a utilisé son propre réseau, comme il l’avait fait avec les Dodgers, par l’intermédiaire de sa société de portefeuille, de sorte que le risque de fuite était moindre. Maintenant, il y a ce vieux serpent de mer saoudien. C’est vrai qu’il y a deux ans il voulait vendre un prix très élevé. Il y a un an, un an et demi on a déposé le dossier au PIF (le Saudi Public Investment Fund, ndlr), qui a pris Newcastle, mais ils ont regardé. Il y a eu une accélération au printemps dernier, mais aussi dans d’autres clubs. Mais le problème est qu’il y a tellement d’intermédiaires qui ont proposé cela aux Saoudiens… et la plupart d’entre eux ont été influencés par ce qui s’est dit sur les réseaux. Cela a créé un fantasme et certains ont voulu s’y précipiter et gagner de l’argent. C’était vraiment une fête foraine avec beaucoup de gens d’affaires au milieu. . .

Et de conclure, tout en notant que la vente des clubs de foot prend forcément du temps : « La mariée n’a jamais été aussi belle. Vous avez une qualification directe pour la Ligue des Champions. Il y a beaucoup de gens qui l’ont surfé, essayant de dire quelque chose aux gens. Ils veulent une discrétion absolue, mais ça commence à se savoir dans le monde du football ce que recherche McCourt, et pas seulement aux Etats-Unis… Pour mémoire, Frank McCourt a racheté 95 % des parts de l’OM à Margarita Louis-Dreyfus en octobre 2016, pour une enveloppe d’environ 45 millions d’euros.

A lire aussi :Vente de l’OM, ​​l’annonce qui pourrait donner un nouveau souffle à toutDéjà finalisé la vente de l’OM ?