Home Actu Nice Le "capo" des ultras interdit de stade après les chants contre...

Nice Le “capo” des ultras interdit de stade après les chants contre Sala

Trois jours après les chansons moqueuses avec Emiliano Sala chantées par les ultras niçois sur l’Allianz Riviera, l’OGCN a publié ce vendredi un nouveau communiqué, plaidant pour “tolérance 0”† Le premier coupable identifié, le « capo » de la Brigade Sud, a été banni du stade.

Sa réaction était attendue depuis les événements de mercredi. Si son club avait immédiatement réagi, dès mercredi soir, après le match remporté face à Saint-Étienne (4-2), Jean-Pierre Rivère ne s’était toujours pas exprimé sur les chants moquant Emiliano Sala entonnés par les ultras niçois pendant la Rencontre. Ce vendredi, le dirigeant est enfin sorti de son silence dans un nouveau communiqué disant : “un message de tolérance 0 à cette provocation contraire aux (aux) valeurs” de l’OGCN, menacé de sanctions pour la saison suivante.

« Nous avons immédiatement exprimé notre indignation et un sentiment de honte nous a tous envahis. †

OGC Nice dans son communiqué de presse.

« Nous sommes choqués par les paroles qui sont chantées mercredi soir. Nous avons immédiatement exprimé notre indignation et un sentiment de honte nous a tous envahis. Un tel acte ne peut être justifié.a-t-il d’abord rappelé, avant de revenir sur les incidents contre le ministère public en août et les premières mesures prises en réponse.

lire aussi Les ultras niçois réagissent à la polémique

“Notre rôle est de sanctionner ceux qui nuisent à l’OGC Nice, à son public et à son image”le président a intenté une action en justice, annonçant une première sanction individuelle contre le “capo” de la brigade sud, qui a été purgé “une interdiction de stade commercial” entrée en vigueur “à partir de ce week-end”† La personne en question ne pourra donc pas être présente à l’accueil de Lille samedi (21 heures).

Un hommage souhaité à la 9e minute

Mais d’autres sanctions pourraient suivre. “Ce travail de fond se poursuivra dans les prochains jours, notamment lors de l’enquête menée par nos services et les autorités en réponse aux plaintes déposées”, a ajouté Rivère, qui a également encouragé le public niçois à rendre hommage à l’ancien attaquant nantais, tragiquement décédé en 2019, après 9 minutes de jeu contre le LOSC. Comme le font régulièrement les fans de Canaris, en référence au numéro 9 que porte l’Argentin.

publié le 13 mai 2022 à 17:56 mis à jour le 13 mai 2022 à 19:15

#Nice #capo #des #ultras #interdit #stade #après #les #chants #contre #Sala

Source: lequipe.fr/Football

RELATED ARTICLES

Foot L1, OM Guendouzi : “Ce n’est pas une histoire de pression…”

Mattéo Guendouzi, le milieu de terrain de l'OM, ​​s'est montré confiant pour un dernier match décisif contre Strasbourg samedi soir, même si les résultats...

Invasion massive sur le terrain à Everton ! (vidéo)

Everton (16e) avait absolument besoin de s'imposer à domicile mercredi, face à Crystal Palace, pour mériter son maintien en Premier League, avant un ultime...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Foot L1, OM Guendouzi : “Ce n’est pas une histoire de pression…”

Mattéo Guendouzi, le milieu de terrain de l'OM, ​​s'est montré confiant pour un dernier match décisif contre Strasbourg samedi soir, même si les résultats...

Invasion massive sur le terrain à Everton ! (vidéo)

Everton (16e) avait absolument besoin de s'imposer à domicile mercredi, face à Crystal Palace, pour mériter son maintien en Premier League, avant un ultime...

Côte d’Ivoire : un nouvel entraîneur français !

Le nouveau président de la Fédération ivoirienne a clairement décidé de confier les rênes des Eléphants à… Jean-Louis Gasset ! Un an avant la...

Recent Comments