Avec ce que nous avons fait ce soir, nous ne méritons pas d’être sur le podium. C’est un derby, on a pas le droit “. Hamari Traoré était renversé après la défaite de Stade Rennais Sur le terrain de FC Nantes (2-1), mercredi, pour le compte de la 36e journée de Ligue 1. Vainqueurs de la Coupe de France samedi dernier, les Canaris ont ravi Beaujoire en dominant leur rival historique (2-1).

googletag.cmd.push(function() {
googletag.display(‘dfp_native’);
});

site_config_js.dfp_ids = site_config_js.dfp_ids || [] ;
site_config_js.dfp_ids.push(
‘native’
);site_config_js.dfp_refreshed[‘native’] = true;

Les Rouge et Noir, qui ont pourtant ouvert le score avec Flavien Taito (32e), réalise une très mauvaise opération. Ils sont relégués à la 5e position du classement, derrière Nice (vainqueur de Saint-Etienne plus tôt), et comptent 6 points de retard sur l’OM, ​​2e, leur prochain adversaire, samedi au Roazhon Park. La course au podium s’annonce folle pour les deux derniers week-ends de championnat.

Pallois en héros !

Pourtant, la formation de Bruno Genesio a dominé le match, mais a manqué d’application, d’inspiration et de second souffle. Au grand dam de son entraîneur, agacé dès le début de la rencontre. Après son but, Rennes s’est effondré après un geste innocent, dans lequel Adrien Truffert et Baptiste Santamaria ont été dépassés et Osman Bukari a laissé entrer Califa Coulibaly égaliser de la cuisse (45e).

Rennes a ensuite perdu la tête malgré une énorme occasion manquée par Gaëtan Laborde (62e), et Nantes a pris les devants sur un but exceptionnel Nicolas Pallois† Impérial contre Nice samedi dernier au Stade de France, le défenseur central a offert à Nantes la victoire dans ce derby cette fois avec une reprise fantastique d’un centre de Ludovic Blas (71e). Les hommes d’Antoine Kombouaré peuvent continuer à faire la fête.

A lire aussi :Nice-ASSE, le film de la compétitionCalendrier et résultats de la Ligue 1Classement Ligue 1