Metz recevait lundi Guingamp pour le dernier match de la 8e journée de Ligue 2. Une rencontre très animée marquée par un match nul élogieux au stade Saint-Symphorien (3-3) jusqu’à la 57e minute. La première période a été complètement folle et très productive avec six buts, trois de chaque côté, et deux cartons rouges pour les Messins (Boubakar Kouyaté 31e et Alexandre Oukidja 45e+3). Au retour des vestiaires, l’intensité du match ne baisse pas et à la 56e minute Danley Jean-Jacques écope à son tour un carton rouge pour une attaque sur Tristan Muyumba.

Qu’est-ce qui vient après cette annonce

Un troisième lock-out qui a mis le feu à la poudre à canon dans le stade. A 22h05 (57e), la rencontre a été ajournée car la sécurité du corps arbitral était menacée par des supporters messins qui auraient escaladé les tribunes. Ensuite, les joueurs ont regagné le vestiaire. De plus, il y a eu une concertation entre les délégués du concours pour savoir quelles mesures doivent être prises dans cette situation. Après une pause de 25 minutes (à 22h30), le match a finalement repris avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête de tous les protagonistes. Au moindre incident supplémentaire, la réunion sera définitivement interrompue.

#MetzGuingamp #match #est #interrompu #après #quun #supporter #menace #larbitre

Source: footmercato.net/

VIDEO A REGARDER ABSOLUMENT

VIDEO A REGARDER ABSOLUMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here