Olivier Giroud Dimanche, il a de nouveau revêtu son costume de héros. Car si le AC Milan n’a pas tremblé au moment de valider son titre de champion d’Italie, qui revient en grande partie à l’ancien Gunner. Alors que les Rossoneri n’avaient besoin que d’un match nul pour réaliser le 19e Scudetto de leur histoire, les Milanais pourraient coûter au Champion du monde tricolore pour les protéger : buteur en 15 minutes de jeu, les Savoyards ont récidivé 15 minutes plus tard !

googletag.cmd.push(function() {
googletag.display(‘dfp_native’);
});
site_config_js.dfp_ids.push(‘native’);

Héros de Milan

Au final, Milan s’est imposé 3-0 et Olivier Giroud, remplacé par Zlatan Ibrahimovic au coeur de la seconde période, a apprécié l’engouement suscité par ce sacre historique pour le club lombard. De quoi lui faire oublier la grosse déception qu’il a vécue jeudi lorsque Didier Deschamps a annoncé la liste des quatre rencontres de la Ligue des Nations prévues en juin.

Échec de Deschamps

Après avoir retrouvé les Bleus en mars et fêté ce retour avec deux buts, contre la Côte d’Ivoire et l’Afrique du Sud, à l’aide d’un pack de Karim Benzéma, le natif de Chambéry n’a en effet pas été retenu par Didier Deschamps. Une mauvaise nouvelle bien sûr en vue de la Coupe du monde, qui démarre dans six mois, mais aussi du record de buts de Thierry Henry, qui a encore trois longueurs d’avance sur lui.

Deschamps n’a pas changé d’avis

L’entraîneur, présent en conférence de presse, n’a pas hésité à justifier l’absence de l’attaquant milanais. « Reprenez ce que j’ai dit en mars sur ce que je pense de la situation d’Olivier, de son statut. Et j’ai ajouté que j’ai l’opportunité de donner du temps de jeu à Christopher Nkunku, Moussa Diaby et Wissam Ben Yedder. s’est contenté d’expliquer l’ancien milieu de terrain.