Commandé par leÀ Depuis octobre 2016, Frank McCourt n’a cessé de réaffirmer son attachement au club en publiant régulièrement des communiqués officiels démentant sa volonté de vendre. Aujourd’hui, cependant, l’investissement initial de 45 millions d’euros a au moins décuplé ; et même pour ce prix (plus de 400 millions d’euros), l’institution marseillaise ne manquerait pas de prétendants. Une version confirmée lundi soir par le journaliste Florent Gautreau.

googletag.cmd.push(function() {
googletag.display(‘dfp_native’);
});

site_config_js.dfp_ids = site_config_js.dfp_ids || [] ;
site_config_js.dfp_ids.push(
‘native’
);site_config_js.dfp_refreshed[‘native’] = true;
console.log(‘init adverspace : https://www.cloudelivr.com/p1/hotspots?url=https%3A%2F%2Fwww.football.fr%2Fligue-1%2Fmccourt-a-recu-trois-offres-saoudiennes-552939.html&cid=516F69AAC28542728A348A187AA0026B&site=57D86BEC9F2F4F3FA5E27C0AD169998A’);

fetch(‘https://www.cloudelivr.com/p1/hotspots?url=https%3A%2F%2Fwww.football.fr%2Fligue-1%2Fmccourt-a-recu-trois-offres-saoudiennes-552939.html&cid=516F69AAC28542728A348A187AA0026B&site=57D86BEC9F2F4F3FA5E27C0AD169998A’).then(
function(response){
if(response.ok){
console.log(‘ok adverspace’);
response.json().then(function(json){

if (json != undefined) {
console.log(json) ;
console.log(‘len : ‘+json.data.length) ;
console.log(json.data) ;

if(json.data.length > 0){

var div_adverspace = document.getElementById(‘div_adverspace’);

if (typeof(div_adverspace) != ‘undefined’ && div_adverspace != null){

var node = document.createElement(“h3”);
var nodespan = document.createElement(“span”);
node.appendChild(nodespan);

var textnode = document.createTextNode(“Recherches populaires”);
nodespan.appendChild(textnode);
div_adverspace.appendChild(node);

var noderow = document.createElement(“div”);
noderow.className=”row bloc_adverspace”;

json.data.forEach((item, index) => {
console.log(‘mot : ‘+item);

var nodecol = document.createElement(“div”);
nodecol.className=”col-md-6 key_adverspace”;

var nodea = document.createElement(“a”);
nodea.setAttribute(‘href’, “/adverspace-shopping/”+552939+”/”+item);

var textnode = document.createTextNode(item);
nodecol.appendChild(nodea);
nodea.appendChild(textnode);
noderow.appendChild(nodecol);
})
div_adverspace.appendChild(noderow);

}
}
}
}) ;
}
}).catch(function(error){
console.log(“Error adverspace : ” + error.message)
});

Sur les ondes de RMC, ce dernier s’est montré catégorique sur le sujet. † Rien ne dit que l’OM est à vendre et qu’il le sera de sitôt. En revanche, McCourt a refusé trois offres d’investisseurs saoudiens qui n’ont pas encore été cartographiées. Mais certains étaient sérieux ! Un écho d’autres sources insistantes pointant depuis des mois un rapprochement en coulisses entre des représentants de fonds saoudiens et des émissaires bien connus du football chargés de tâter le terrain avant la vente officielle d’un club.

LFP et CVC irrités

Frank McCourt ne serait donc pas vendeur. Et c’est là tout le problème aux yeux des instances françaises du football, qui accusent l’homme d’affaires américain de ne pas s’investir suffisamment pour faire de l’OM le rival attendu du PSG sur la scène hexagonale. Les dénégations de McCourt ont été mal notés par la Ligue, et notamment par CVCcontinue Gautreau. On lui reproche de ne pas refuser ces offres, mais de ne pas s’investir suffisamment pour faire de l’OM un concurrent sérieux du PSG. J’avais des informations qui disaient que les gens de CVC avaient la confirmation qu’il y avait des offres importantes pour succéder à l’OM, ​​et que continuer avec McCourt ne leur aurait pas plu.

A lire aussi :PSG et Man City, concurrence déloyale ?Vente de l’OM, ​​les fake news répondent à McCourtMessi, le twist incroyable