Après 14 saisons de bons et loyaux services, pas moins de six titres ont été remportés (le titre de champion de France en 2010, trois Coupes de la Ligue entre 2010 et 2012, les Trophées des Champions 2010 et 2011) et cinq trophées UNFP de meilleur gardien de Ligue. 1 buts (2008, 2011, 2015, 2016 et 2018), le Marseillais Steve Mandanda s’incline. Pour la deuxième et dernière fois assurément.

googletag.cmd.push(function() {
googletag.display(‘dfp_native’);
});

site_config_js.dfp_ids = site_config_js.dfp_ids || [] ;
site_config_js.dfp_ids.push(
‘native’
);site_config_js.dfp_refreshed[‘native’] = true;
console.log(‘init adverspace : https://www.cloudelivr.com/p1/hotspots?url=https%3A%2F%2Fwww.football.fr%2Fligue-1%2Fmandanda-le-communique-lapidaire-de-lom-553101.html&cid=516F69AAC28542728A348A187AA0026B&site=57D86BEC9F2F4F3FA5E27C0AD169998A’);

fetch(‘https://www.cloudelivr.com/p1/hotspots?url=https%3A%2F%2Fwww.football.fr%2Fligue-1%2Fmandanda-le-communique-lapidaire-de-lom-553101.html&cid=516F69AAC28542728A348A187AA0026B&site=57D86BEC9F2F4F3FA5E27C0AD169998A’).then(
function(response){
if(response.ok){
console.log(‘ok adverspace’);
response.json().then(function(json){

if (json != undefined) {
console.log(json) ;
console.log(‘len : ‘+json.data.length) ;
console.log(json.data) ;

if(json.data.length > 0){

var div_adverspace = document.getElementById(‘div_adverspace’);

if (typeof(div_adverspace) != ‘undefined’ && div_adverspace != null){

var node = document.createElement(“h3”);
var nodespan = document.createElement(“span”);
node.appendChild(nodespan);

var textnode = document.createTextNode(“Recherches populaires”);
nodespan.appendChild(textnode);
div_adverspace.appendChild(node);

var noderow = document.createElement(“div”);
noderow.className=”row bloc_adverspace”;

json.data.forEach((item, index) => {
console.log(‘mot : ‘+item);

var nodecol = document.createElement(“div”);
nodecol.className=”col-md-6 key_adverspace”;

var nodea = document.createElement(“a”);
nodea.setAttribute(‘href’, “/adverspace-shopping/”+553101+”/”+item);

var textnode = document.createTextNode(item);
nodecol.appendChild(nodea);
nodea.appendChild(textnode);
noderow.appendChild(nodecol);
})
div_adverspace.appendChild(noderow);

}
}
}
}) ;
}
}).catch(function(error){
console.log(“Error adverspace : ” + error.message)
});

L’Olympique de Marseille et Steve Mandanda ont décidé d’un commun accord de se séparerécrit le club phocéen dans un très court communiqué mercredi soir. L’OM tient à remercier sincèrement Steve pour tout ce qu’il a apporté au club depuis 2007. Avec 613 matchs sous le maillot olympique, il est devenu une légende olympique indéniable. Le club lui souhaite le meilleur pour l’avenir.

Direction Rennes

Des adieux épicés qui ne manqueront sans doute pas à Marseille, où le gardien international de 37 ans jouit d’une certaine apparence. Déjà mardi, en conférence de presse, en marge de la présentation du nouvel entraîneur Igor Tudor, le président Pablo Longoria ne s’était guère ému à la perspective de perdre un tel cadre. D’insister sur l’idée d’une compétition entre le Tricolore et l’Ibérique Pau Lopez.

Dans le communiqué du jour, l’OM laisse également entendre que Steve Mandanda quitte le club libre. Mais lié à Marseille jusqu’en juin 2024, l’intéressé pourra donc rejoindre sa nouvelle équipe sans toucher d’indemnité de transfert. Selon toute vraisemblance, le Stade Rennais devrait profiter de l’aubaine. Avec à la clé pour l’habitant de Kinshasa un bail breton de deux ans.

A lire aussi :Mertens validé par TudorL’OM a son nouvel entraîneurOM, la tentation Bakayoko