Retour de la compétition la plus prestigieuse ce mardi avec la 2ème journée de Ligue des Champions. Après les deux rencontres de 18h45, entre le Viktoria Plzen et l’Inter Milan (0-2) et surtout entre le Storting Portugal et Tottenham (2-0), deux clubs qui sont dans le même groupe que l’Olympique de Marseille, c’était aussi au tour du club phocéen de regagner leur pelouse pour affronter l’Eintracht Francfort à 21 heures. Pour son premier match de C1 au Vélodrome, les Marseillais se sont finalement inclinés face au club allemand (1-0). Après un début de match timide entre les deux équipes, les Marseillais ont été les premiers dangereux. Lancé par Sead Kolasinac, Nuno Tavares a croisé Dimitri Payet dont le contrôle un peu long a atteint Alexis Sanchez. Le Chilien a ensuite pu frapper fort du droit, mais le ballon s’est retrouvé dans le petit filet du gardien allemand (13e). Les joueurs d’Oliver Glasner parviennent alors à contenir les attaques des Olympiens grâce à un système de jeu très efficace qui laisse peu de place aux coéquipiers de Valentin Rongier. En bloquant les couloirs et en contrebalançant à tout va, le club allemand a calmé les ardeurs marseillaises. D’autant plus que les Allemands ont fini par trouver à redire à une prestation de Jesper Lindström. Le Danois a profité d’une remise involontaire de Valentin Rongier sur une passe de Randal Kolo Muani pour tromper Pau Lopez du gauche (43e).

Qu’est-ce qui vient après cette annonce

Il n’y avait donc pas grand chose à manger en première période malgré le but allemand. Le deuxième acte a commencé avec de meilleures intentions, malheureusement ces dernières ont été initiées plus tôt par Francfort. Les joueurs d’Igor Tudor sont passés sous l’eau après une frappe de Jesper Lindström, imparable, sur la transversale (54e). Avant de partir sur blessure récente, Eric Bailly a jeté ses dernières forces dans la mêlée pour affronter Randal Kolo Muani, tout seul et lancé dans le dos des défenseurs marseillais par Djibril Sow (64e). Un petit dégagement a ensuite égayé le stade Vélodrome, mais Kevin Trapp s’est imposé sur un ballon touché au second poteau de Valentin Rongier (67e). La fin de match n’a pas donné beaucoup d’espoir aux supporters marseillais. Après une belle pause puis une passe de Daichi Kamada, Randal Kolo Muani a accroché Balerdi. L’ancien Nantais a ensuite pu frapper du gauche mais s’est heurté à Pau Lopez (75e). Dans un remake de cette dernière chance, mais avec un changement de passeur et de tireur, Daichi Kamada, lancé à fond par Kolo Muani, a pu faire surface pour égaler le gardien olympique (79e). Mais heureusement pour les Marseillais, le Japonais était finalement hors-jeu. Quelques minutes plus tard, le milieu de terrain allemand remettait le gardien marseillais au travail (81e). En fin de partie, les Allemands ont tenu le score jusqu’au coup de sifflet final. En raison de cette défaite, l’Olympique de Marseille reste à la dernière place du groupe D avec zéro point au compteur. La situation se complique déjà pour le club phocéen, qui compte trois longueurs de retard sur Tottenham et Francfort, les deux premiers adversaires. Une réponse est attendue face au Storting Portugal.

Classement du groupe D

#LOM #tombe #domicile #face #Francfort

Source: footmercato.net/

VIDEO A REGARDER ABSOLUMENT

VIDEO A REGARDER ABSOLUMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here