Pour le match d’ouverture de la 9e journée de Ligue 1, l’Olympique de Marseille s’est déplacé sur la pelouse du stade Raymond Kopa pour affronter l’Angers SCO. Le Paris Saint-Germain, deuxième après 8 matchs, les Phocéens avaient l’occasion de prendre provisoirement l’avantage en cas de victoire sur le club de la capitale, qui accueillera samedi soir l’OGC Nice. De leur côté, les Scoists, 14e pour ce week-end, pourraient occuper la moitié du terrain si leurs prétendants ne prenaient pas un point. Avec la suspension de Tavares et la blessure de Kolasinac, c’est Clauss qui occupait le couloir gauche de Tudor, absent du banc, puisqu’il était suspendu (accumulation de jaune), tandis que Payet retrouvait Gerson derrière Suarez. En revanche, Baïcle n’a pas changé son onze, vainqueur à Nice avant la mi-temps, avec Valéry et Ounahi sur l’aile droite et Boufal sur l’autre. Dès le début du match on a ressenti un affrontement entre deux équipes de joueurs, le ballon allant parfois d’un côté à l’autre. Angers a eu quelques occasions via Boufal, battu par Lopez (16e), Bentaleb, qui n’a trouvé que le poteau droit (18e), ou Hunou, qui a trop dépassé sa frappe (34e). Mais les Marseillais débloquaient le but grâce à Clauss et trompaient Fofana d’un tir au premier poteau après avoir assommé Valéry (0-1, 36e) pour son premier but sous ses nouvelles couleurs. Suarez pourrait doubler la mise si sa tête n’était pas trop décroisée (40e).

Qu’est-ce qui vient après cette annonce

Au retour des vestiaires, l’OM montrait de bien meilleures intentions en seconde période et la pause était vite finie. Après une mauvaise relance de Valery, encore lui, Clauss s’installe dans la zone de vérité adverse et sert son coéquipier Suarez dans les cendres. L’attaquant colombien a rapidement trouvé le chemin des filets (0-2, 50e) et inscrit son troisième but en L1 cette saison. Les bordées défensives des locaux offraient de nouvelles opportunités aux coéquipiers de Gerson, qui creusaient l’écart d’une frappe calme du gauche juste avant l’heure de jeu (0-3, 59e). Après le piston gauche, c’est le droit Kaboré qui aurait pu être décisif, mais sa reprise n’a pas été loin du bois gauche du gardien anjouois (61e). Voyant l’avantage au score, les Phocéens ont tenté de contrôler le rythme de la suite de la rencontre, mais le SCO en a profité pour se projeter plus vite vers l’avant et tenter au moins de sauver le crédit. Les arrivants Salama et Thioub parvenaient à s’enfoncer dans la surface adverse, mais sans être lucides dans le geste final (82e, 84e). Dieng a été viré depuis le début de la saison et a finalement porté le maillot de l’OM sur la pelouse de la Mainiote. Peu habitué à l’exercice, Rongier a tenté de tirer sa main de loin, non loin de la barre de Fofana (86e). Pourtant, le score n’a pas bougé : l’Olympique de Marseille a remporté sa septième victoire dans cet exercice et est devenu leader provisoire avant le match du PSG. Défait après deux victoires consécutives avant la pause, Angers reste 14e et pourrait dégringoler au classement en cas de bons résultats de Nantes, Auxerre ou Reims.

#Ligue #Leader #provisoire #lOM #après #large #victoire #Angers

Source: footmercato.net/

VIDEO A REGARDER ABSOLUMENT

VIDEO A REGARDER ABSOLUMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here