A vous, à moi, à vous… Après la réaction de la Fédération Française de Football où l’institution a regretté “une campagne de stigmatisation” d’Amnesty International, l’ONG a de nouveau répondu. « La FFF brise enfin le silence sur la question des droits de l’homme au Qatar. Nous nous réjouissons que la FFF exerce son devoir de vigilance vis-à-vis des prestataires avec lesquels elle entrera en contact au Qatar.Amnesty International l’a d’abord déclaré, non sans ironie, dans son communiqué de presse avant d’aller plus loin.

Qu’est-ce qui vient après cette annonce

Nous saluons le fait qu’elle rejoigne les fédérations déjà engagées dans la défense des droits de l’homme au Qatar et qui souhaitent la mise en place d’un fonds d’indemnisation des travailleurs dont les droits sont bafoués depuis 2010. Pour rappel, l’ONG a publié vendredi une lettre ouverte dans laquelle elle regrettait “silence assourdissant” ecchymoses “contre les milliers de travailleurs migrants qui sont morts sur des chantiers de construction au Qatar, et les milliers d’autres qui ont été soumis au travail forcé”.

#Les #échanges #darmes #entre #FFF #Amnesty #International #poursuivent

Source: footmercato.net/

VIDEO A REGARDER ABSOLUMENT

VIDEO A REGARDER ABSOLUMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here