Qu’est-ce qui vient après cette annonce

Alors que l’équipe de France était en très mauvaise posture et risquait d’être reléguée au second plan pour cette dernière journée de la Ligue des Nations, les Bleus n’ont pas réussi à inverser la tendance sur ce rendez-vous incontournable du groupe 1 de la Ligue A contre les Danois. Après un parcours déjà semé d’embûches dans cette compétition, les coéquipiers d’Antoine Griezmann, pour son premier capitaine en sélection française, sont tombés face à une équipe danoise transcendante (2-0) notamment en fin de première période. Pourtant, le Tricolore avait pris l’assemblée à droite. Mais après les vingt premières minutes en leur faveur, les joueurs de Didier Deschamps ont perdu le fil du match et ont affronté les attaques de l’équipe adverse avec une fièvre étonnante, notamment en raison des nombreux changements dans le onze français par rapport au dernier match contre l’Autriche et surtout dans le secteur défensif. Sur sa première occasion du match et après un déménagement scolaire, le Danemark et Kasper Dolberg ont ouvert le score. Sur un centre de Christian Eriksen, Mikkel Damsgaard a su centrer entre Benjamin Pavard et Dayo Upamecano pour la reprise de l’attaquant danois (34e, 1-0). Quelques minutes plus tard, les Danois punissaient la passivité de la défense française. Andreas Skov Olsen a profité d’une passe de Thomas Delaney après un cafouillage après un corner de Christian Eriksen pour exécuter une frappe limpide qui a trompé Alphonse Aréola pour la deuxième fois de la soirée (39e, 2-0).

En mauvaise forme défensive, Didier Deschamps a alors décidé de libérer Eduardo Camavinga et William Saliba, auteurs de 45 minutes compliquées, à la mi-temps pour faire entrer Youssouf Fofana et Jonathan Clauss. Les remplacements apportaient un peu plus de stabilité et après la pause les Bleus reprenaient le contrôle du ballon, mais ils reculaient trop vite. Le Danemark reprenait alors confiance et mettait le cœur des supporters à rude épreuve. Malgré le meilleur après l’heure de jeu et notamment trois belles occasions d’affilée en faveur de Kylian Mbappé, Kasper Schmeichel s’est acharné dans ses cages, repoussant les attaques de l’attaquant tricolore (67e, 68e et 70e). Même Antoine Griezmann s’est cassé les dents sur le portier danois (71e). La rencontre s’est ensuite terminée sur ce triste résultat pour les Bleus. Heureusement, l’auteur a dû perdre face à la Croatie (3-1) dans le même temps. Grâce à ce résultat, alors qu’elle n’avait plus son destin entre les mains, l’équipe de France a terminé à la 3e place et reste ainsi en Ligue A pour la prochaine édition de la Ligue des Nations. Le Danemark a pour sa part terminé 2e derrière les Croates et n’ira donc pas au Final Four au profit des coéquipiers de Luka Modric.

#LdN #France #coule #Danemark #mais #soccupe #lentretien

Source: footmercato.net/

VIDEO A REGARDER ABSOLUMENT

VIDEO A REGARDER ABSOLUMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here