Avant de profiter de vacances bien méritées, les joueurs duÉquipe française encore deux matchs de la Ligue des Nations à jouer, contre l’Autriche et la Croatie. Au total, les Bleus auront disputé quatre matches en dix jours. Un rythme endiablé au goût de Noël Le Graët, qui a dénoncé le rythme infernal imposé aux sélections nationales lors de l’assemblée générale de la LFP mercredi après-midi.

googletag.cmd.push(function() {
googletag.display(‘dfp_native’);
});

site_config_js.dfp_ids = site_config_js.dfp_ids || [] ;
site_config_js.dfp_ids.push(
‘native’
);site_config_js.dfp_refreshed[‘native’] = true;
console.log(‘init adverspace : https://www.cloudelivr.com/p1/hotspots?url=https%3A%2F%2Fwww.football.fr%2Fligue-des-nations%2Fle-gros-coup-de-gueule-de-le-graet-547723.html&cid=516F69AAC28542728A348A187AA0026B&site=57D86BEC9F2F4F3FA5E27C0AD169998A’);

fetch(‘https://www.cloudelivr.com/p1/hotspots?url=https%3A%2F%2Fwww.football.fr%2Fligue-des-nations%2Fle-gros-coup-de-gueule-de-le-graet-547723.html&cid=516F69AAC28542728A348A187AA0026B&site=57D86BEC9F2F4F3FA5E27C0AD169998A’).then(
function(response){
if(response.ok){
console.log(‘ok adverspace’);
response.json().then(function(json){

if (json != undefined) {
console.log(json) ;
console.log(‘len : ‘+json.data.length) ;
console.log(json.data) ;

if(json.data.length > 0){

var div_adverspace = document.getElementById(‘div_adverspace’);

if (typeof(div_adverspace) != ‘undefined’ && div_adverspace != null){

var node = document.createElement(“h3”);
var nodespan = document.createElement(“span”);
node.appendChild(nodespan);

var textnode = document.createTextNode(“Recherches populaires”);
nodespan.appendChild(textnode);
div_adverspace.appendChild(node);

var noderow = document.createElement(“div”);
noderow.className=”row bloc_adverspace”;

json.data.forEach((item, index) => {
console.log(‘mot : ‘+item);

var nodecol = document.createElement(“div”);
nodecol.className=”col-md-6 key_adverspace”;

var nodea = document.createElement(“a”);
nodea.setAttribute(‘href’, “/adverspace-shopping/”+547723+”/”+item);

var textnode = document.createTextNode(item);
nodecol.appendChild(nodea);
nodea.appendChild(textnode);
noderow.appendChild(nodecol);
})
div_adverspace.appendChild(noderow);

}
}
}
}) ;
}
}).catch(function(error){
console.log(“Error adverspace : ” + error.message)
});

“On se demande comment on a pu accepter ce schéma”

“Ces compétitions sont importantes (de la Ligue des Nations, ndlr), il a laissé tomber dans les commentaires passés par Ouest de la FranceMais honnêtement, ils ont une date qui n’a aucun sens. Cela s’applique à tous les pays, bien que nos joueurs puissent jouer plus que d’autres. J’ai rencontré mes collègues européens et nous nous demandons comment nous pourrions accepter ce schéma. C’était fait comme un hussard. †

“Les joueurs sont fatigués”

Et le président du football français d’ajouter : “Les joueurs sont fatigués. Ils sont faits pour prendre des risques. Et ce n’est pas encore fait. J’espère surtout qu’on n’a pas encore de blessés… Ce calendrier est fou. Il y a trop de rencontres. On verra qui dans Vienne Ce n’est pas notre rôle de ramener des joueurs en mauvais état dans les clubs.”† Pour rappel, lors de ce rassemblement en juin, trois joueurs français ont été blessés, Kylian Mbappé, Raphaël Varane et N’Golo Kanté.