Trop de blessures, trop de matchs à enchaîner en fin de saison et une motivation toute relative au regard de l’objectif de la Ligue des Nations, voilà un cocktail bien trop dur à avaler pour nos Bleus, détenteurs du trophée et sans doute conscients qu’ils vont doivent être prêts surtout en novembre pour la Coupe du monde au Qatar. Pendant ce temps, la phase de préparation se termine naturellement par un fiasco. Après une défaite au Stade de France contre le Danemark (1-2), après un match nul difficile en Croatie lundi dernier (1-1), les hommes de Deschamps n’ont pas fait mieux en Autriche ce vendredi (1-1).

googletag.cmd.push(function() {
googletag.display(‘dfp_native’);
});

site_config_js.dfp_ids = site_config_js.dfp_ids || [] ;
site_config_js.dfp_ids.push(
‘native’
);site_config_js.dfp_refreshed[‘native’] = true;
console.log(‘init adverspace : https://www.cloudelivr.com/p1/hotspots?url=https%3A%2F%2Fwww.football.fr%2Fligue-des-nations%2Fvivement-les-vacances-548006.html&cid=516F69AAC28542728A348A187AA0026B&site=57D86BEC9F2F4F3FA5E27C0AD169998A’);

fetch(‘https://www.cloudelivr.com/p1/hotspots?url=https%3A%2F%2Fwww.football.fr%2Fligue-des-nations%2Fvivement-les-vacances-548006.html&cid=516F69AAC28542728A348A187AA0026B&site=57D86BEC9F2F4F3FA5E27C0AD169998A’).then(
function(response){
if(response.ok){
console.log(‘ok adverspace’);
response.json().then(function(json){

if (json != undefined) {
console.log(json) ;
console.log(‘len : ‘+json.data.length) ;
console.log(json.data) ;

if(json.data.length > 0){

var div_adverspace = document.getElementById(‘div_adverspace’);

if (typeof(div_adverspace) != ‘undefined’ && div_adverspace != null){

var node = document.createElement(“h3”);
var nodespan = document.createElement(“span”);
node.appendChild(nodespan);

var textnode = document.createTextNode(“Recherches populaires”);
nodespan.appendChild(textnode);
div_adverspace.appendChild(node);

var noderow = document.createElement(“div”);
noderow.className=”row bloc_adverspace”;

json.data.forEach((item, index) => {
console.log(‘mot : ‘+item);

var nodecol = document.createElement(“div”);
nodecol.className=”col-md-6 key_adverspace”;

var nodea = document.createElement(“a”);
nodea.setAttribute(‘href’, “/adverspace-shopping/”+548006+”/”+item);

var textnode = document.createTextNode(item);
nodecol.appendChild(nodea);
nodea.appendChild(textnode);
noderow.appendChild(nodecol);
})
div_adverspace.appendChild(noderow);

}
}
}
}) ;
}
}).catch(function(error){
console.log(“Error adverspace : ” + error.message)
});

Sur la pelouse délicate et souffrante du stade Ernst Happel de Vienne, les champions du monde ont encore une fois manqué d’énergie et de foule pour faire la différence, malgré leur domination générale. Surtout, comme lors de leurs deux sorties précédentes, ils ont succombé à une phase d’inattention collective un tantinet inquiétante. Perdre le ballon en combinaison avec un tandem Benzema-Griezmann très décevant et une étonnante apathie défensive parfaitement exploitée par Weimann, sur un bon service de Laimer (1-0, 37e

Mbappé, l’engrenage décisif

Heureusement, ils sont revenus en seconde période avec de bien meilleures intentions, mais les Bleus sont restés longtemps, ou presque, inoffensifs jusqu’à cette prestation fulgurante de Mbappé. A rejoint le concours le 63e minute, le Parisien profondément servi par Nkunku met le pit en plein essor et en position excentrée pour faire trembler les filets (1-1, 83e† La seule vraie générosité d’un adversaire – Pentz – qui a la main assez ferme quatre minutes plus tard pour détourner une nouvelle tentative de Mbappé (87e

Tout comme à Split quatre jours plus tôt, l’équipe de France se contente donc d’un match nul en Autriche. Avec de bonnes choses à retenir, bien sûr, mais aussi quelques lacunes et de nombreux points à travailler. La Croatie a dans le même temps surpris le Danemark à Copenhague (0-1), avec une performance de Pasalic (69e), le Tricolore est en queue de peloton dans son groupe de la Ligue des Nations, avec seulement deux unités au compteur après trois journées. La qualification pour la phase finale est déjà compromise, mais le plus important est bien sûr ailleurs.

A lire aussi :Les notes des Bleus : Griezmann, ce n’est pas (encore)Autriche-France, le film du match