A la surprise générale, Steve Mandanda a plié bagage cet été – deux ans après la fin de son bail marseillais – en route vers le Stade Rennais pour finir sa carrière dans la peau d’un n°1 ; ce que, bien sûr, le ministère public ne pouvait pas lui promettre. Alors voilà Pau Lopez sans concurrence ou presque, les autres gardiens marseillais du moment sont encore un peu tendres pour prétendre à une place de titulaire. Pablo Longoria a également fait de ce dossier un axe prioritaire du mercato.

googletag.cmd.push(function() {
googletag.display(‘dfp_native’);
});

site_config_js.dfp_ids = site_config_js.dfp_ids || [] ;
site_config_js.dfp_ids.push(
‘native’
);site_config_js.dfp_refreshed[‘native’] = true;
console.log(‘init adverspace : https://www.cloudelivr.com/p1/hotspots?url=https%3A%2F%2Fwww.football.fr%2Fligue-1%2Fet-lon-reparle-de-zidane-a-lom-553993.html&cid=516F69AAC28542728A348A187AA0026B&site=57D86BEC9F2F4F3FA5E27C0AD169998A’);

fetch(‘https://www.cloudelivr.com/p1/hotspots?url=https%3A%2F%2Fwww.football.fr%2Fligue-1%2Fet-lon-reparle-de-zidane-a-lom-553993.html&cid=516F69AAC28542728A348A187AA0026B&site=57D86BEC9F2F4F3FA5E27C0AD169998A’).then(
function(response){
if(response.ok){
console.log(‘ok adverspace’);
response.json().then(function(json){

if (json != undefined) {
console.log(json) ;
console.log(‘len : ‘+json.data.length) ;
console.log(json.data) ;

if(json.data.length > 0){

var div_adverspace = document.getElementById(‘div_adverspace’);

if (typeof(div_adverspace) != ‘undefined’ && div_adverspace != null){

var node = document.createElement(“h3”);
var nodespan = document.createElement(“span”);
node.appendChild(nodespan);

var textnode = document.createTextNode(“Recherches populaires”);
nodespan.appendChild(textnode);
div_adverspace.appendChild(node);

var noderow = document.createElement(“div”);
noderow.className=”row bloc_adverspace”;

json.data.forEach((item, index) => {
console.log(‘mot : ‘+item);

var nodecol = document.createElement(“div”);
nodecol.className=”col-md-6 key_adverspace”;

var nodea = document.createElement(“a”);
nodea.setAttribute(‘href’, “/adverspace-shopping/”+553993+”/”+item);

var textnode = document.createTextNode(item);
nodecol.appendChild(nodea);
nodea.appendChild(textnode);
noderow.appendChild(nodecol);
})
div_adverspace.appendChild(noderow);

}
}
}
}) ;
}
}).catch(function(error){
console.log(“Error adverspace : ” + error.message)
});

A la recherche d’un gardien qui bousculerait un peu la hiérarchie – d’où le mince Espagnol crédité d’une pratique mixte en 2021-2022 -, le staff olympique de Luca Zidane pourrait prendre une avance privilégiée, le latéral intéressé correspondant au profil recherché. A savoir un jeune talent confirmé et accessible à moindre coût. Ancien dernier bastion du Castilla, réserve du Real Madrid, le jeune homme de 24 ans a l’avantage d’être dégagé de toute obligation.

« OM, tu en rêves »

En fin de contrat avec le Rayo Vallecano, où il a disputé 8 matchs de Liga la saison dernière, plus cinq matchs de Copa del Rey, Luca Zidane n’a jamais caché son intérêt pour l’OM, ​​lui qui comme son glorieux père est originaire de Marseille. † Je suis né à Marseille. C’est un club historique, soutenu par un public incroyable, alors oui, c’est un rêve “, a-t-il exhalé en avril dernier. Et de se projeter volontiers en L1 : Dans la famille on se sent français. Il y a eu des contacts dans le passé, pas encore cette saison. Peut-être que le monde du football espagnol me connaît mieux. En France, je suis principalement le fils de Zinedine Zidane. Je n’ai vu jouer que dans l’équipe des jeunes. […] Il est temps de me donner un (prénom).

A lire aussi : Toute l’actualité du mercato