La Roja et la Seleccao n’ont pas pu trancher ce jeudi soir à Séville, dans le cadre du premier tour de la Ligue des Nations 2022-2023. Dans le premier match, Morata a signé pour lel’Espagne (25e) – non sans une brillante inspiration de Gavi et une aide de Sarabia – le Le Portugal répondu en fin de match par le revenant Ricardo Horta, sur un service de Cancelo (1-1, 82e

googletag.cmd.push(function() {
googletag.display(‘dfp_native’);
});

site_config_js.dfp_ids = site_config_js.dfp_ids || [] ;
site_config_js.dfp_ids.push(
‘native’
);site_config_js.dfp_refreshed[‘native’] = true;
console.log(‘init adverspace : https://www.cloudelivr.com/p1/hotspots?url=https%3A%2F%2Fwww.football.fr%2Fligue-des-nations%2Fespagne-portugal-nul-evidemment-546238.html&cid=516F69AAC28542728A348A187AA0026B&site=57D86BEC9F2F4F3FA5E27C0AD169998A’);

fetch(‘https://www.cloudelivr.com/p1/hotspots?url=https%3A%2F%2Fwww.football.fr%2Fligue-des-nations%2Fespagne-portugal-nul-evidemment-546238.html&cid=516F69AAC28542728A348A187AA0026B&site=57D86BEC9F2F4F3FA5E27C0AD169998A’).then(
function(response){
if(response.ok){
console.log(‘ok adverspace’);
response.json().then(function(json){

if (json != undefined) {
console.log(json) ;
console.log(‘len : ‘+json.data.length) ;
console.log(json.data) ;

if(json.data.length > 0){

var div_adverspace = document.getElementById(‘div_adverspace’);

if (typeof(div_adverspace) != ‘undefined’ && div_adverspace != null){

var node = document.createElement(“h3”);
var nodespan = document.createElement(“span”);
node.appendChild(nodespan);

var textnode = document.createTextNode(“Recherches populaires”);
nodespan.appendChild(textnode);
div_adverspace.appendChild(node);

var noderow = document.createElement(“div”);
noderow.className=”row bloc_adverspace”;

json.data.forEach((item, index) => {
console.log(‘mot : ‘+item);

var nodecol = document.createElement(“div”);
nodecol.className=”col-md-6 key_adverspace”;

var nodea = document.createElement(“a”);
nodea.setAttribute(‘href’, “/adverspace-shopping/”+546238+”/”+item);

var textnode = document.createTextNode(item);
nodecol.appendChild(nodea);
nodea.appendChild(textnode);
noderow.appendChild(nodecol);
})
div_adverspace.appendChild(noderow);

}
}
}
}) ;
}
}).catch(function(error){
console.log(“Error adverspace : ” + error.message)
});

Un résultat furieux sans aucun doute pour les Hispaniques qui ont maîtrisé le jeu et développé un football raffiné et passionnant à certains moments – tout en laissant comme d’habitude d’énormes opportunités à leurs adversaires ; témoins des chances laissées principalement à un Leao sur Ronaldo au coup d’envoi. Enfin lancé le 62e minute, CR7 a eu peu d’emprise sur les débats, très discret et surtout très nerveux, à l’image de son clash puéril avec Azpilicueta.

Cinquième match nul consécutif entre les deux pays

Pour la cinquième fois consécutive, l’Espagne et le Portugal se quittent dos à dos ; un signe de neutralité qui n’aide clairement personne, puisque la République tchèque, victorieuse simultanément de la Suisse (2-1), ne prend les commandes que d’un groupe qui ne permet qu’une place dans le dernier carré de la compétition. La Roja devra donc prendre des points à Prague dimanche, quand la Seleccao tentera d’en faire autant à Lisbonne face à la Nati.