Contrairement à Aimé Jacquet, qui avait suscité la polémique huit ans plus tôt en annonçant un effectif initial de 28 joueurs avant d’écarter six réservistes de Clairefontaine, Raymond Domenech a régné et a immédiatement livré ses 23 joueurs pour un Mondial 2006 compliqué. “Cela n’a pas été facile. Il y a des nuits et des nuits de doute, d’insomnie, il a noté. Ce n’est pas forcément avec légèreté de cœur qu’on élimine quelqu’un. Mais faire une liste, c’est éliminer les gens de qualité. †

googletag.cmd.push(function() {
googletag.display(‘dfp_native’);
});
site_config_js.dfp_ids.push(‘native’);

Plusieurs noms manquent à l’appel, dont Philippe Mexès, Nicolas Anelka, Robert Pires et Johan Micud. Zinedine Zidane et Lilian Thuram, revenus chez les Bleus un an plus tôt, en font partie, tout comme deux invités surprises : Franck Ribéry et Pascal Chimbonda. La convocation du premier était à prévoir compte tenu de sa saison très réussie à l’Olympique de Marseille. Le second a peut-être été élu meilleur arrière droit de Premier League avec Wigan, mais sa présence est une énorme surprise.

C’est de la folie, je n’y crois toujours pas

« Bien sûr, cette liste ne plaira pas à tout le monde. Mais ce que je demande à tout le monde, c’est de se dire que ce sont ces vingt-trois qui se donnent à fond. Moi, j’en suis convaincu, lança-t-il pour mieux s’en convaincre, ajoutant : Toute critique, tout commentaire sur l’un ou l’autre se fera au détriment de ceux qui se feront prendre et qui devront partir tranquillement en se disant : ‘Nous avons une vraie responsabilité, c’est d’aller le plus loin possible’. Je crois beaucoup en ces 23. J’espère qu’ils arriveront à vous convaincre petit à petit au fur et à mesure du match. †

En tout cas, la citation à comparaître de Pascal Chimbonda n’est pas le fruit du hasard, mais le résultat de plusieurs “des voyages et des matchs à regarder”† Sélectionner, « C’est dur, ce n’est pas facile. † La surprise a été grande pour la personne concernée. “C’est de la folie, je n’y crois toujours pas…”, s’assura-t-il alors qu’il s’apprêtait à partir en vacances en Guadeloupe. Le natif des Abymes, éduqué au Havre et de passage à Bastia, n’aurait jamais imaginé une telle fête.

A terme, l’ancien Bastiais, capitaine de Willy Sagnol, n’aura rien à dire en Allemagne et sa carrière internationale se limitera aux deux petites minutes disputées lors du match de préparation contre le Danemark. Son nom n’en est pas devenu moins populaire grâce aux Guignols de l’info, avec une parodie du titre de DJ BoBo “Chihuahuas” remixé à “Chombonda” à la fin de chaque diffusion au début du Festival de Cannes 2006, ainsi que la chanson ” Zidane va marquer là-bas par Cauet. Il peut surtout être fier d’être vice-champion du monde…

A lire aussi :Benzema, le tremblement de terreAimé Jacquet, l’énorme polémique