Dans une ambiance catastrophique au Matmut Atlantique (avec des banderoles ultras et un match break en première période), Bordeaux n’ont pas réussi à marquer contre Lorient (0-0) samedi soir, mais ne sont pas encore relégués mathématiquement à une semaine de la fin de saison. Il est quasiment impossible pour les Girondins d’assurer la place de barrage…

googletag.cmd.push(function() {
googletag.display(‘dfp_native’);
});
site_config_js.dfp_ids.push(‘native’);

Bordeaux est dernier, désormais à 3 points de Metz et Saint-Etienne, mais avec une différence de buts bien moins bonne que les Grenats (-41 contre -21). Cependant, les Messins se rendent au Parc des Princes pour affronter le PSG, tandis que Sainté se rend à Nantes dans l’espoir de regagner la place des barrages. La relégation ne concerne que ces 3 équipes.

Les Verts dans un chaudron vide

Être’AS Saint-Étienne rendant ainsi le très mauvais fonctionnement de la 37e et avant-dernière journée de Ligue 1. Battus par le Stade de Reims (1-2), dans un chaudron à huis clos, les Verts ne sont plus 18e et play-offs mais 19e et actuellement relégables !

De Champenois, qui ne joue plus (12e), a ouvert le score via Marshall Munetsi (2e). Et quand Eliaquim Mangala a égalisé (12e), le jeune Kamory Doumbia (19 ans) a donné l’avantage aux visiteurs en seconde période (61e).

Whabi Khazri et Romain Hamouma n’ont pas réussi à prendre un point, alors que dans le même temps le FC Metz s’est imposé face à Angers (1-0) grâce à un but de Didier Lamkel Zé (50e).

A lire aussi :Calendrier et résultats de la Ligue 1Classement Ligue 1