Karim Benzéma n’est pas sorti de son nuage. Six jours seulement après la victoire du Real Madrid en Ligue des champions, qui a clôturé en beauté la saison presque parfaite des Merengue, l’attaquant français était de retour sur la pelouse du Stade de France en Ligue des Nations vendredi soir.

googletag.cmd.push(function() {
googletag.display(‘dfp_native’);
});

site_config_js.dfp_ids = site_config_js.dfp_ids || [] ;
site_config_js.dfp_ids.push(
‘native’
);site_config_js.dfp_refreshed[‘native’] = true;
console.log(‘init adverspace : https://www.cloudelivr.com/p1/hotspots?url=https%3A%2F%2Fwww.football.fr%2Fequipe-de-france%2Fbenzema-le-coup-de-grace-pour-mbappe-546534.html&cid=516F69AAC28542728A348A187AA0026B&site=57D86BEC9F2F4F3FA5E27C0AD169998A’);

fetch(‘https://www.cloudelivr.com/p1/hotspots?url=https%3A%2F%2Fwww.football.fr%2Fequipe-de-france%2Fbenzema-le-coup-de-grace-pour-mbappe-546534.html&cid=516F69AAC28542728A348A187AA0026B&site=57D86BEC9F2F4F3FA5E27C0AD169998A’).then(
function(response){
if(response.ok){
console.log(‘ok adverspace’);
response.json().then(function(json){

if (json != undefined) {
console.log(json) ;
console.log(‘len : ‘+json.data.length) ;
console.log(json.data) ;

if(json.data.length > 0){

var div_adverspace = document.getElementById(‘div_adverspace’);

if (typeof(div_adverspace) != ‘undefined’ && div_adverspace != null){

var node = document.createElement(“h3”);
var nodespan = document.createElement(“span”);
node.appendChild(nodespan);

var textnode = document.createTextNode(“Recherches populaires”);
nodespan.appendChild(textnode);
div_adverspace.appendChild(node);

var noderow = document.createElement(“div”);
noderow.className=”row bloc_adverspace”;

json.data.forEach((item, index) => {
console.log(‘mot : ‘+item);

var nodecol = document.createElement(“div”);
nodecol.className=”col-md-6 key_adverspace”;

var nodea = document.createElement(“a”);
nodea.setAttribute(‘href’, “/adverspace-shopping/”+546534+”/”+item);

var textnode = document.createTextNode(item);
nodecol.appendChild(nodea);
nodea.appendChild(textnode);
noderow.appendChild(nodecol);
})
div_adverspace.appendChild(noderow);

}
}
}
}) ;
}
}).catch(function(error){
console.log(“Error adverspace : ” + error.message)
});

Dans la foulée de sa saison de rêve, le futur Ballon d’Or présumé a livré une autre performance de grande classe, dans un match sans succès pour l’équipe de France, battue par le Danemark (1-2). Le joueur formé à Lyon s’est notamment illustré avec un enchaînement technique exceptionnel en première période, pour décaler N’Golo Kante et marquer un une-deux avec le joueur de Chelsea, une occasion qui n’a finalement rien donné.

Mais dès le début de la seconde mi-temps, Benzema a fait lever le public du Stade de France. Alors que Kylian Mbappé a quitté la mi-temps sur blessure, et qu’Antoine Griezmann était assez loin du but, c’est avec Christopher Nkunku que la “Nueve” a trouvé un relais dans la surface de réparation. Le résultat est sans appel : un double contact, un petit crochet pour ouvrir le chemin du but et un ballon glissé au fond des filets (1-0, 50e). Maîtrise, créativité, sens du jeu : Benzema a tout dans cette action.

Benzema meilleur buteur français de la saison

Benzema poursuit ainsi sa belle série avec les Bleus, entamée l’automne dernier. L’attaquant du Real a marqué lors de ses 5 derniers matchs avec l’équipe de France, égalant sa meilleure série de buts dans l’effectif. Avec désormais 37 buts, il conforte sa cinquième place au classement historique des buteurs des Bleus et revient à 14 buts de Thierry Henry. Si Benzema reste à ce niveau jusqu’à l’Euro 2024, le record n’est peut-être pas hors de portée…

Attendre, Benzema a sans aucun doute remporté le match à distance avec lequel il a joué contre Mbappe cette saison. Il s’agit du 50e but du Madrilène en 2021-2022, alors que le compteur du Bondynois, dont la blessure au genou n’est pas rassurante, pourrait bien s’arrêter à 48.

Benzema peut espérer battre le record de France en une saison, avec les 53 buts de Just Fontaine lors de la saison 1957-58. Il est aussi proche des 51 buts de Nantes Philippe Gondet lors de l’exercice 1965-66.