Karim Benzéma vit une saison de rêve. Mais celle-ci a aussi été marquée par le cambriolage de son domicile madrilène en janvier dernier en marge du match disputé par le Real Madrid en face d’Elx. Un revers auquel l’ancien Lyonnais commence à s’habituer. En effet, l’international tricolore s’était déjà fait cambrioler en février 2019 alors qu’il disputait un Clasico à Santiago Bernabeu.

googletag.cmd.push(function() {
googletag.display(‘dfp_native’);
});

site_config_js.dfp_ids = site_config_js.dfp_ids || [] ;
site_config_js.dfp_ids.push(
‘native’
);site_config_js.dfp_refreshed[‘native’] = true; A lire aussi : Un nouveau club pour Benzema !

Plus de trois ans plus tard, le responsable de ce cambriolage est arrêté. Selon la presse locale, la police albanaise, en lien avec Interpol, aurait en effet arrêté Alfred Prodani, soupçonné d’être à l’origine de ce fric-frac mais aussi de 40 autres cambriolages en Espagne depuis 2013. Étonnamment, Alfred Prodani est un senior Fonctionnaire du gouvernement albanais, ancien directeur de la compagnie publique des eaux de la région de Kurbin pendant neuf ans.

Croire Le Périodiquesi la personne concernée nie être impliquée dans ces cambriolages, la preuve est : “convaincant” et établit sa responsabilité. Cette arrestation n’a pas duré en Albanie. “Il a volé Benzema et ils l’ont nommé manager. S’il parvient à voler Messi, ils le nommeront ministre”, a déclaré Kreshnik Spahiu, dirigeant et membre de la formation de l’Alliance rouge et noire.

A lire aussi :et jour” href=”https://www.sports.fr/football/espagne/2022/resultats/35eme-journee.html/” target=”_blank”>Liga : La 35et jourCompétition : le classement