Le champion de France a parlé ! Mettant en jeu son titre ce samedi soir sur la pelouse de Clermont, le broyeur du PSG Galtier n’a rien laissé au hasard, ferme dans le dos et remuant diaboliquement au premier plan. Déjà convaincant aux dépens des Canaris le week-end dernier dans le traditionnel Trophée des Champions (4-0), Paris s’en est encore mieux tiré à Gabriel-Montpied, emmené par un tandem offensif affolant d’appétit et de brio.

googletag.cmd.push(function() {
googletag.display(‘dfp_native’);
});

site_config_js.dfp_ids = site_config_js.dfp_ids || [] ;
site_config_js.dfp_ids.push(
‘native’
);site_config_js.dfp_refreshed[‘native’] = true;
console.log(‘init adverspace : https://www.cloudelivr.com/p1/hotspots?url=https%3A%2F%2Fwww.football.fr%2Fligue-1%2Favec-neymar-et-messi-paris-soffre-un-depart-en-fanfare-559563.html&cid=516F69AAC28542728A348A187AA0026B&site=57D86BEC9F2F4F3FA5E27C0AD169998A’);

fetch(‘https://www.cloudelivr.com/p1/hotspots?url=https%3A%2F%2Fwww.football.fr%2Fligue-1%2Favec-neymar-et-messi-paris-soffre-un-depart-en-fanfare-559563.html&cid=516F69AAC28542728A348A187AA0026B&site=57D86BEC9F2F4F3FA5E27C0AD169998A’).then(
function(response){
if(response.ok){
console.log(‘ok adverspace’);
response.json().then(function(json){

if (json != undefined) {
console.log(json) ;
console.log(‘len : ‘+json.data.length) ;
console.log(json.data) ;

if(json.data.length > 0){

var div_adverspace = document.getElementById(‘div_adverspace’);

if (typeof(div_adverspace) != ‘undefined’ && div_adverspace != null){

var node = document.createElement(“h3”);
var nodespan = document.createElement(“span”);
node.appendChild(nodespan);

var textnode = document.createTextNode(“Recherches populaires”);
nodespan.appendChild(textnode);
div_adverspace.appendChild(node);

var noderow = document.createElement(“div”);
noderow.className=”row bloc_adverspace”;

json.data.forEach((item, index) => {
console.log(‘mot : ‘+item);

var nodecol = document.createElement(“div”);
nodecol.className=”col-md-6 key_adverspace”;

var nodea = document.createElement(“a”);
nodea.setAttribute(‘href’, “/adverspace-shopping/”+559563+”/”+item);

var textnode = document.createTextNode(item);
nodecol.appendChild(nodea);
nodea.appendChild(textnode);
noderow.appendChild(nodecol);
})
div_adverspace.appendChild(noderow);

}
}
}
}) ;
}
}).catch(function(error){
console.log(“Error adverspace : ” + error.message)
});
A lire aussi :Ligue 1 : Les résultatsLigue 1 : Le classement

Voir ce post sur Instagram

Une publication partagée par Football.fr (@football.fr)

Faute d’un Mbappé sur l’aile suite à sa suspension contre Nantes, Neymar et Messi non sollicités ont mis le spectacle au milieu d’une défense auvergnate souvent dépassée par les événements. Les deux anciens amis de Barcelone ont déjà été décisifs la semaine dernière et ont multiplié les gestes et actions de groupe pour montrer qu’il fallait compter avec eux cette saison. Aussi sur les mouvements les moins excitants sur le papier.

Pas content de revoir la marque du 9. avoir ouverte minute, Neymar s’est littéralement enflammé en délivrant trois passes décisives puis en faveur d’Hakimi (26e), Marquinhos (38e) et Messi (80e). Un Messi qui y est allé avec son doublé en fin de rencontre et a partagé un petit miracle de retour acrobatique sur une ouverture de Paredes pour porter le score à 0-5 (86e). Jamais dans son histoire le PSG n’a ouvert sa saison avec une “manita” en championnat. Clairement de bon augure pour la suite.