Home Actu Armstrong, l’annonce choc s’est vérifiée !

Armstrong, l’annonce choc s’est vérifiée !

174
0

Cette fois, même Mathieu van der Pool a dû s’incliner. S’il avait pris le dessus sur Biniam Girmay lors de la première étape à Budapest, le leader Alpha a en effet perdu son duel au couteau face au coureur érythréen. Le Néerlandais, beau joueur, a pleinement apprécié sa performance de bourreau et lui a même levé le pouce après avoir franchi la ligne d’arrivée.

googletag.cmd.push(function() {
googletag.display(‘dfp_native’);
});
site_config_js.dfp_ids.push(‘native’);

Le cyclisme est avant tout un sport d’endurance.

A tout juste 21 ans, Biniam Girmay continue d’entrer dans l’histoire du cyclisme. Deux mois après être devenu le premier coureur africain à remporter une classique du World Tour, le coureur d’Intermarché est cette fois le premier coureur d’Afrique noire à remporter une étape du Grand Tour. La performance ne surprendra certainement pas Lance Armstrong, qui annonçait en ce début d’année l’arrivée de coureurs africains, selon lui prédisposés aux efforts d’endurance.

“Le vélo, c’est beaucoup, mais c’est surtout un sport d’endurance”s’est-il confié dans son podcast avant de devenir plus précis. “C’est certainement aussi un sport où il faut… maintenir sa position et éviter de tomber, mais si on regarde un sport d’endurance comparable aux marathons, on sait d’où viennent les athlètes qui dominent, il ajouta. Je ne pense pas que ce soit si exagéré de penser que les Kényans, les Ougandais et les Erythréens peuvent réussir dans ce sport tant qu’ils restent en tête de la course et évitent les chutes. Nous connaissons leur aptitude pour les sports d’endurance.

Cinq coureurs africains à 500

Cependant, la proportion de coureurs africains reste marginale puisqu’ils ne sont que cinq sur les 500 coureurs du WorldTour. En 2015, l’Erythréen de l’équipe sud-africaine MTN-Qhubeka, Daniel Teklehaimanot, a été le premier coureur noir africain à prendre le départ du Tour, suivi de son compatriote Merhawi Kudus, de l’équipe Astana, parti 44 minutes plus tard dans le contre-la-montre d’ouverture. , et Natnael Berhane, qui avait participé au Tour en 2016 puis en 2019, avec Dimension Data et Cofidis.

Le choix des équipes est une discrimination

« A compétences égales, une équipe européenne préfère embaucher un Italien ou un Français plutôt qu’un Erythréen. Mais aussi à compétences inégales ! Cette discrimination est moins fondée sur la couleur de peau que sur le refus de faire face aux démarches administratives, avait regretté le Sud-Africain Rob Hunter pour Le Temps, premier Africain à remporter une étape du Tour en 2007. Les équipes ne veulent pas passer du temps à organiser des visas. Cependant, ce n’est pas si compliqué. L’Éthiopien Tsgabu Grmay vit en Espagne, l’Érythréen Natnael Berhane en Italie. Au final, le choix de l’équipe consiste bien en une discrimination. †

A lire aussi :Armstrong, la terrible injusticeArmstrong, l’accusation d’HinaultDopage : Armstrong, amende recordLa grande confession d’Armstrong

LIRE AUSSI :  Bordeaux - Valenciennes n'est plus référencé sur le site de la LFP !

#Armstrong #lannonce #choc #sest #vérifiée

Source: sports.fr/

VIDEO A REGARDER ABSOLUMENT

LIRE AUSSI :  Real Madrid : c'est fini pour Marco Asensio !

VIDEO A REGARDER ABSOLUMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

We use cookies in order to give you the best possible experience on our website. By continuing to use this site, you agree to our use of cookies.
Accept