Lance Armstrong est devenu un paria. S’il suit toujours de près l’actualité cycliste, au point d’animer un podcast où il évoque régulièrement l’actualité avec Johan Bruyneel et George Hincapie, le Texan a perdu sa citoyenneté dans des courses où il est persona non grata. A la suite d’un dopage dont il est devenu le meilleur symbole.

googletag.cmd.push(function() {
googletag.display(‘dfp_native’);
});
site_config_js.dfp_ids.push(‘native’);
A lire aussi : Armstrong, la révélation fracassante de son ex

Ce bannissement n’en est pas moins cruel, selon Maurizio Fondriest. Et malhonnête. « Ce que je n’aime pas, c’est quand les gens parlent mal d’Armstrong et seulement d’Armstrong. Et les autres? Il y a ceux qui travaillent pour la télévision ces jours-ci, pour la radio… Qu’est-ce qu’Armstrong a fait de différent d’eux ? Qu’est-ce qu’Armstrong a fait différemment? Qu’a-t-il fait de plus que les autres ? il a donc fait confianceLe confidentieltrouvant même quelques circonstances atténuantes pour l’ancienne icône de l’US Postal : ” Moi, Je l’aime bien. Surtout l’humain. Je pense que son enfance l’a marqué. Un père qui abandonne la maison familiale et l’histoire subséquente. †

Une époque révolue

Plus généralement, les premiers ont regretté que le cyclisme ait droit à un traitement de faveur en matière de dopage. En témoigne le cas de Michèle Ferrari, qui a pourtant exercé ses talents dans le football ou le tennis. † Nous ne parlions que de vélo. Il en va de même pour Fuentes. Nous n’avons pas mentionné qu’ils étaient également dans d’autres sports. Nous n’avons pas encore parlé de football ou des 150 autres sports comme le tennis.il s’est plaint.

Et Maurizio Fondriest en est persuadé : l’ère du dopage est révolue. † Oui, c’est une chose du passé, un autre type de vélos. Chez Coppi, ils prenaient des amphétamines, c’était normal à l’époque et chaque époque a sa… Je pense que tout va beaucoup mieux maintenant, pour être honnête, a-t-il assuré. L’exemple de Valverde… Je pense que Valverde est l’un des cyclistes les plus professionnels et les plus talentueux de ces vingt dernières années, et parce qu’il a eu une mauvaise période dans sa carrière, nous devons le punir maintenant… Eh bien, quoi, dix, douze années? Doit-on le tuer ? Il a prouvé qu’il gagne parce qu’il est un athlète sérieux, professionnel et talentueux. †

A lire aussi :Armstrong, l’accusation d’HinaultDopage : Armstrong, l’amende recordLa grande confession d’ArmstrongDopage : Armstrong, les terribles allégations