Décidément, les Lakers débutent bien leurs séries de playoffs. Après avoir remporté le Game 1 à l’extérieur face aux Grizzlies lors du premier tour, les coéquipiers de LeBron James et Anthony Davis ont refait le coup, cette fois-ci face aux Warriors, en s’imposant au Chase Center. Et l’homme du match a évidemment été Anthony Davis. Le pivot des Lakers a ainsi martyrisé le secteur intérieur de Golden State, ne laissant aucune chance à Kevon Looney et Draymond Green. Il a conclu la rencontre avec une ligne statistique XXL de 30 points, 23 rebonds, 5 passes décisives et 4 contres ! « Les gars m’ont donné la balle aux bons endroits » a simplement raconté Anthony Davis après le match. « C’est en grande partie grâce à des pick and rolls, des post-ups, des rebonds offensifs. J’ai été agressif dès que j’ai attrapé la balle, j’ai cherché à marquer, j’ai cherché à servir mes coéquipiers. Les meneurs/arrières m’ont trouvé très tôt dans le match, ce qui leur a permis de jouer librement par la suite ». Si Anthony Davis est un problème offensivement, il l’est aussi défensivement, puisque les Warriors n’ont que très peu attaqué le cercle dans la partie. Résultat : ils n’ont marqué que 28 points dans la peinture contre 54 côté Lakers ! Repoussés, les coéquipiers de Stephen Curry ont fait le choix de mitrailler à 3-points. Dans ce domaine, ils ont bien sûr surclassé les Lakers avec 21 tirs extérieurs réussis contre seulement 6 pour Los Angeles. Mais, lorsque l’on refuse d’attaquer le cercle, et que l’on est moins agressif, il est compliqué de provoquer des fautes. Les Warriors n’ont donc obtenu que 6 lancers-francs sur l’ensemble du match, contre 29 pour les Lakers : « Il faut être plus énergique »a reconnu Andrew Wiggins. « Attaquer le panier plus souvent, être agressif ». Ce problème n’est pas nouveau à Golden State. En effet, les hommes de Steve Kerr se classent bons derniers de la ligue en nombre de lancers-francs tentés par match sur la saison régulière avec seulement 20.2 tentatives. Tout le contraire des Lakers, l’équipe qui va le plus souvent sur la ligne cette saison avec 26.6 tentatives par rencontres. Avec un secteur intérieur composé d’Anthony Davis, LeBron James et Jarred Vanderbilt, l’accès au cercle est compliqué pour les Warriors. Mais il va bien leur falloir trouver une solution. « Je pense que nous avons fait de bonnes choses en mettant le ballon dans la peinture, mais il va falloir s’habituer à la présence d’Anthony Davis, à leur taille et à leur envergure avant de pouvoir déterminer exactement comment nous allons attaquer. Je pense que les Game 1 sont excellents pour cette raison. Vous avez un premier ressenti, vous observez les problèmes à la séance vidéo et vous pouvez alors vous ajuster à partir de là » a détaillé Steve Kerr. « Je pense simplement que nous pouvons jouer avec plus de force dans l’ensemble. Ils étaient l’équipe la plus agressive. Et avec un peu plus d’énergie, un peu plus de force, je pense que nous avons plus de chances d’attaquer le cercle et d’aller sur la ligne des lancers-francs ». Si Golden State va sans doute s’ajuster, et préparer un plan pour éloigner Anthony Davis du panier, ce dernier ne prévoit pas de changer sa façon de jouer et compte surtout rester agressif. « Ce sera un match différent. Ils vont faire des ajustements. La salle sera probablement un peu plus bruyante. Il est évident qu’ils ne veulent pas être menés 0-2. Le public sera plus impliqué » a ajouté Anthony Davis. « Je vais continuer à être agressif. Je sais que nos gars vont continuer à être agressifs aussi. Nous savons que Draymond aime l’aide, donc s’ils décident de le mettre sur moi, il faudra trouver des moyens pour que je sois efficace pendant qu’il fait ce qu’il a à faire sur le plan défensif. Mais qui sait ? Nous verrons ce qu’il se passera dans le Game 2 s’ils font cet ajustement. S’ils ne le font pas, il faudra toujours essayer de trouver des moyens d’attaquer ». Le Game 2 aura lieu dès cette nuit (03h00). Une réaction est attendue du côté de Golden State, qui se doit absolument de réagir devant son public après la défaite du Game 1. Quant aux Lakers, ils ont une occasion en or de rentrer à Los Angeles en menant 2-0 pour prendre le contrôle de cette demi-finale de conférence. Comment lire les stats ? MJ = matches joués ; Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers-francs réussis / lancers-francs tentés ; Off = rebond offensif ; Def= rebond défensif ; Tot = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contres ; Pts = Points.

VIDEO A REGARDER ABSOLUMENT

LIRE AUSSI :  Pogacar, le clash prévu

VIDEO A REGARDER ABSOLUMENT

LIRE AUSSI :  Pogacar, le clash prévu