Victime d’une terrible chute sur les routes de Liège-Bastogne-Liège le 24 avril dernier, Julian Alaphilippe va mieux. Le coureur français s’est récemment exprimé sur les réseaux sociaux pour rassurer les fans sur son état de santé, finissant la course avec deux côtes cassées, une omoplate cassée et une pneumonie. De quoi douter de sa présence sur le Tour de France, qui s’élancera le 1er juillet.

googletag.cmd.push(function() {
googletag.display(‘dfp_native’);
});
site_config_js.dfp_ids.push(‘native’);

Et attendez, les premiers éléments de réponse ont été livrés ce jeudi par Quick-Step Alpha Vinyl, Alaphilippe ayant rendez-vous à l’hôpital d’Herentals, pour passer de nouveaux examens afin d’en savoir plus sur l’évolution de ses blessures et une éventuelle date de guérison.

Alaphilippe reprend l’entraînement

Des études montrant que le pneumothorax dont il a souffert “complètement guéri”ce qui signifie que le champion du monde est “maintenant capable de reprendre l’entraînement léger” sur vélo d’appartement. “Son état sera davantage surveillé avant qu’une nouvelle décision ne soit prise et un retour au programme de course sera effectué”a conclu le communiqué de presse de l’équipe belge.

Si le premier verdict est plutôt rassurant, aucun calendrier n’a encore été fixé pour le retour du coureur de 29 ans à la compétition. Il faudra donc patienter encore un peu et suivre de près l’évolution des blessures du compagnon de Marion Rousse.