l’élimination de PSG confronté à Real Madrid en huitièmes de finale de la Ligue des champions, Nasser avait provoqué la colère d’Al-Khelaïfi. Le président parisien, flanqué de Leonardo, s’en est pris très fort à l’arbitre de la rencontre. “Après le match, le président et directeur sportif du PSG a fait preuve d’un comportement agressif et a tenté d’entrer dans le vestiaire de l’arbitre”, indique le texte. Ils ont bloqué la porte et le président a délibérément frappé le drapeau de l’un des arbitres, le brisant.l’arbitre avait spécifiquement écrit dans son rapport.

googletag.cmd.push(function() {
googletag.display(‘dfp_native’);
});

site_config_js.dfp_ids = site_config_js.dfp_ids || [] ;
site_config_js.dfp_ids.push(
‘native’
);site_config_js.dfp_refreshed[‘native’] = true;

console.log(‘init adverspace : https://www.cloudelivr.com/p1/hotspots?url=https%3A%2F%2Fwww.football.fr%2Fpsg%2Fal-khelaifi-la-grosse-mise-au-point-de-ceferin-540311.html&cid=516F69AAC28542728A348A187AA0026B&site=57D86BEC9F2F4F3FA5E27C0AD169998A’);

fetch(‘https://www.cloudelivr.com/p1/hotspots?url=https%3A%2F%2Fwww.football.fr%2Fpsg%2Fal-khelaifi-la-grosse-mise-au-point-de-ceferin-540311.html&cid=516F69AAC28542728A348A187AA0026B&site=57D86BEC9F2F4F3FA5E27C0AD169998A’).then(
function(response){
if(response.ok){
console.log(‘ok adverspace’);
response.json().then(function(json){

if (json != undefined) {
console.log(json) ;
console.log(‘len : ‘+json.data.length) ;
console.log(json.data) ;

if(json.data.length > 0){

var div_adverspace = document.getElementById(‘div_adverspace’);

if (typeof(div_adverspace) != ‘undefined’ && div_adverspace != null){

var node = document.createElement(“h3”);
var nodespan = document.createElement(“span”);
node.appendChild(nodespan);

var textnode = document.createTextNode(“Recherches populaires”);
nodespan.appendChild(textnode);
div_adverspace.appendChild(node);

var noderow = document.createElement(“div”);
noderow.className=”row bloc_adverspace”;

json.data.forEach((item, index) => {
console.log(‘mot : ‘+item);

var nodecol = document.createElement(“div”);
nodecol.className=”col-md-6 key_adverspace”;

var nodea = document.createElement(“a”);
nodea.setAttribute(‘href’, “/adverspace-shopping/”+540311+”/”+item);

var textnode = document.createTextNode(item);
nodecol.appendChild(nodea);
nodea.appendChild(textnode);
noderow.appendChild(nodecol);
})
div_adverspace.appendChild(noderow);

}
}
}
}) ;
}
}).catch(function(error){
console.log(“Error adverspace : ” + error.message)
});
A lire aussi : Mbappe, l’annonce fracassante d’Al-Khelaïfi !

L’UEFA a répondu en ouvrant une enquête disciplinaire. Deux mois se sont écoulés, mais l’instance européenne n’a toujours pas rendu de décision. De quoi interpeller, certains considèrent que l’UEFA envisage de temporiser en raison du poids de Nasser Al-Khelaïfi, président de l’Association européenne des clubs (ECA). Une hypothèse contestée par le président de l’UEFA Aleksander Ceferin.

“Les théories du complot sont fantastiques, a-t-il confié lors d’un entretien avec L’Equipe. EEn Europe et dans le reste du monde on pense encore que tout se décide dans une niche. C’est une blague. La commission disciplinaire a ouvert un dossier et personne, ni vous ni moi, ne sait ce qu’il va faire. Pourquoi devrais-je les appeler ? Je ne fais jamais ça. Pas même pour le fair-play financier. Je n’ai pas le temps pour ça. Et pour juger Nasser, il n’y avait pas urgence. Le PSG a été éliminé.

A lire aussi : “Je vais te tuer”, la menace folle d’Al-Khelaïfi